Culture hydroponique de la Goji

C'est lors d'une visite chez un ami que j'ai découvert une plante qui semble t'il a un grand succès mais que je connaissais pas , la Goji (Lycium barbarum).

La  Goji connaît ces dernières années beaucoup de succès, principalement grâce à ses fruits, les baies de goji qui sont très connu en phytothérapie tant ses propriétés sont larges.

Les baies se mangent séchées !

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire et les propriétés des baies de goji vous pouvez consulter http://baie-goji.info/.

En tout cas cette découverte m'a donné envie de reproduire un écosystème que je ne n'avais jamais expérimenté.

champ de goji

Faire pousser de la  Goji en hydroponie, c'est tout à fait le genre de défi que j'aime me lancer !

Première étape : écosystème de la goji

Cet arbre de la famille des solanacées est principalement cultivé en Chine et plus largement en Asie du Sud-Est, mais sa culture s'étend désormais dans le monde entier du fait de sa grande capacité d'adaptation.

Il pousse même en conditions arides comme sur les grands plateaux himalayens avec des températures pouvant descendre jusqu'à -20°C. En dehors de cette situation extrême, la température idéale varie entre 15 et 25 degré, et un ensoleillement important est à prévoir.

Concernant le sol, il doit être bien drainé, plutôt alcalin et riche.

Dans la nature, la floraison du Goji dure du printemps à l'été tandis que les fruits arrivent dès le début de l'été jusqu'à l'automne. On peut même encore cueillir du Goji jusqu'à début octobre.

Deuxième étape : mise en pratique

L'idéal est de partir d'une bouture et d'utiliser tout simplement l'eau du robinet. Aucun usage de régulateur de pH n'est utile, car le pH de l'eau du robinet est en général suffisamment élevé. Un contrôleur de pH pourra éventuellement être employé.

On pourra utiliser comme substrat des billes d'argile et une solution nutritive très riche qui va nourrir efficacement le Lycium barbarum en nutriments, essentiels à son bon développement.

Phase de croissance

L'apport lumineux sera de 18h par jour avec une lampe de 1000 W lors de la phase de croissance sans interruption.

Pour cette phase l'idéal est de maintenir une hygrométrie entre 50 et 70% pour une température entre 20 et 25 degré.

Au début seul un stimulateur de croissance est utile, seulement ensuite un engrais de croissance peut être apporté de manière progressive.

Phase de floraison

Pour la phase de floraison, il faudra un éclairage continu de 12h par jour, l'engrais utilisé devra être celui de croissance (riche en azote) jusqu'à la première apparition des fleurs. Ensuite, l'apport devra être plus important en phosphore et potassium.

Essayez de maintenir une température située entre 20 et 25 degré avec une hygrométrie entre 45 et 50%.

Le Goji peut atteindre 1 mètre 50, prévoyez suffisamment de hauteur.

Dernière étape : récolte des baies de Goji

Il faut attendre la maturité avant de récolter, on reconnaitra les baies de Goji par leur forme ovale, petites baies orange-rouge. Les plants sont très productifs et peuvent fournir quelques centaines de gramme par semaine.

Après récolte il ne reste plus qu'à les sécher pour les déguster !

 

reboursement différence

livraison gratuite UPS